Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 11:30

majindarkskiesAu milieu des années 1990, alors que The X-FILES obtient un franc succès depuis plusieurs années sur FOX TELEVISION, une mode du paranormal s’installe rapidement au sein de la télévision américaine. Dans ce contexte, un tout nouveau programme également basé sur le thème des complots extraterrestres fait son entrée dans la « Thrillogy » de N.B.C. Mais au lieu d'une pâle copie des aventures de Mulder et Scully, les scénaristes proposent aux téléspectateurs une série innovante basée sur une relecture de l’Histoire américaine.


Silver Screen vous propose de revenir sur ce programme relativement méconnu du petit écran.

   

 

 


 

 

SYNOPSIS

 

 


Au début des années 1960, John Loengard (Eric Close) et Kim Sayers (Megan Ward), un couple de fonctionnaires fédéraux, prennent respectivement leurs fonctions auprès d’un sénateur et de Jackie Kennedy à Washington D.C. Dans le cadre de son nouveau poste, John se voit charger d’étudier l’intérêt financier du projet Blue Book dont la principale mission consiste à analyser les différentes apparitions d’O.V.N.I. à travers le pays. Ce qui ne devait être qu’une enquête administrative de routine révèle bientôt une incroyable vérité. Après avoir rencontré un couple qui prétend avoir été enlevé par des extraterrestres, John est agressé par le capitaine Frank Bach (J.T. Walsh), qui dirige la mystérieuse organisation Majestic 12. Œuvrant dans le plus grand des secrets, le MJ 12 a été initié pour lutter contre l’invasion de la planète par une mystérieuse forme de vie intelligente connue sous le nom de Hive. Peu à peu, Loengard découvre que la plupart des évènements de l’histoire des Etats-Unis ne sont en fait que complots et manipulations de la part des Hive ou des réponses à leur invasion insidieuse.

 

 

John et Kim entreprennent alors un long périple à travers les Etats-Unis pour tenter de mettre fin à la menace de l’envahisseur tout en tentant de prendre leur distance de Majestic 12.

 

 

 

dark-skies-cast-w-walsh

 

 

UNE RELECTURE ORIGINALE DE L'HISTOIRE DES ETATS-UNIS

 


Créée par Bryce Zabel et Brent V. Friedman, Dark Skies semble à la simple vue de son épisode pilote trouver ses sources d’inspiration dans les séries « The X-Files », « Le Fugitif » et « Les Envahisseurs ». Mais très rapidement on ne peut que constater que les ambitions des deux créateurs dépassent de très loin un simple croisement entre ces trois programmes.

 

 

Bryce Zabel estimait très justement que l’idée sur laquelle Dark Skies se basait ne ressemblait en rien à tout ce qui avait pu se faire jusqu’alors dans le domaine de la Science-fiction : « Réinterpréter l’histoire sous l’angle d’une invasion extraterrestre, vous ne trouvez pas que ça décoiffe ? La plupart des œuvres de science-fiction se situent dans un avenir plus ou moins proche. Mais pour nous, le futur a commencé hier. Notre science-fiction, c’est plutôt de la rétro-science-fiction. Du futur antérieur. Antérieur au présent ».

 

 

Dans ce contexte, les créateurs de la série ont développé une intrigue de longue haleine, rythmé par de multiples évènements fondés sur les témoignages et autres anecdotes « réels » liés aux O.V.N.I. de 75 millions d’années avant J.-C. à 2008. Conçu pour durer cinq saisons, c’est en 1960, peu avant l’assassinat du Président Kennedy, que les aventures de John Loengard et Kim Sayers débutent. Une période qui n’a visiblement pas été choisie par hasard : « C’est dans les années soixante que je suis passé de l’adolescence à l’âge adulte. J’ai donc une assez bonne connaissance des évènements de cette période » expliquait Bryce Zabel au magazine X Posé en 1998. Le créateur de Dark Skies est par ailleurs un Ufologist (passionné d’O.V.N.I.) depuis qu’il a lu l’ouvrage intitulé « The Interrupted Journey » traitant de l’affaire de Betty et Barney Hill, survenue en 1966.

 

 

Habillement écrite, la série va au cours de ses vingt épisodes proposer aux téléspectateurs un petit voyage au travers une décennie marquée par de nombreux bouleversements politiques, culturels et technologiques.  De l’assassinat de J.F.K. à la guerre du Vietnam en passant par la conquête spatiale et les émeutes de Watts, Bryce Zabel et Brent V. Friedman intègrent à leurs scénarios une vision particulièrement originale de l’Histoire américaine en prenant le postulat que la « Vérité » a été dissimulée au grand public.

 

 

Mais contrairement à  « The X-Files » qui laissera très longtemps planer le mystère sur les origines des extraterrestres, Dark Skies affichent dès l’épisode pilote les preuves à l’écran. Quand le Capitaine Bach emmène John dans les archives de Majestic 12, la nouvelle recrue s’entend dire « La vérité est là, troisième porte à droite » !

 

 

 

 

 

 

a-grey-alien-dark-skies-29955414-462-406

 

 

 

 

 

UNE SERIE EPHEMERE

 


Après la première saison et la relecture des années 1960, Dark Skies devait continuer d’explorer l’Histoire des Etats-Unis. L’idée étant que chaque saison prendrait place au cœur d’une décennie. Il aurait donc fallut à un moment donné résoudre la question du vieillissement des personnages et recourir à des effets spéciaux de maquillage pour les comédiens « Personne n’a dit que tout cela allait être facile » expliquait Zabel au magazine X-Posé. « Nous résoudrons les questions au fur et à mesure que nous les rencontrerons. Si nous devons vieillir les acteurs, nous trouverons des solutions pour les vieillir de façon convaincante. Nous voulons que le temps de notre récit et celui de la réalité finissent par se confondre : l’épisode diffusé le 31 décembre 1999 se passera … Le 31 décembre 1999, et il contiendra une annonce historique ».

 

 

Les lois de l’audimat en décidèrent malheureusement autrement puisque Dark Skies fut annulé au bout de sa première saison par la chaîne NBC et le dernier épisode fut diffusé le 31 mai 1997. Le programme n’a malheureusement pas su trouver son public (faute de promotion par la NBC selon certain, ou par son côté rétro). Dans ce contexte, on peut légitimement penser que la série serait aujourd’hui mieux accueillie dans le paysage audiovisuel actuel. « The X-Files » n’ayant pas vraiment trouvé de successeur. A quand un remake de « Dark Skies » à la télévision ?

 

 

 

 

 

20488613-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-xxyxx

 

 

 

LE SAVIEZ-VOUS?

 


* La série se déroule entre le 1er mai 1960 et le 22 juin 1967.

 

 

* L’épisode pilote fut réalisé par Tobe Hooper, metteur en scène connu notamment pour des films tels que « Poltergeist » ou « Life Force ».

 

 

* Dans toutes les équipes produisant une série télévisée circule ce qu’on appelle une « bible », c'est-à-dire un manuel que chaque collaborateur peut consulter et qui garantit l’homogénéité de l’ensemble, chaque épisodes étant le plus souvent réalisés et écrits par des individus différents. Pour Dark Skies cette bible a pris d’étonnantes proportions puisque les créateurs de la série ont établi une chronologie s’étalant sur 75 millions d’années !

 

 

* Dark Skies fut récompensé à la cérémonie des Emmy Awards de 1997 pour son générique. Eric Close et Megan Ward furent de leurs côtés nominés aux Saturn Awards en tant que meilleurs acteurs de série tv.

 

johnkimup

 

 

 

 

 

* L’interprète de John Loengard, Eric Close, s’illustra dans l’excellente série (malheureusement éphémère) « Un agent très secret » avant de connaître la consécration avec « FBI : Portés Disparus ».

 

815589-1

 

 

 

 

 

* L’interprète de Kim Sayers, Megan Ward a interprété pendant quatre ans le personnage de Kate Haward dans la série "Hopital Central".

 

 

 

 

2683

 

 

 

 

* L’actrice Jeri Ryan a participé à 8 épisodes de la série avant de rejoindre par la suite le casting de « Star Trek : Voyager » dans le rôle de Seven of Nine.

 

9a4cf6b133084ec74ba83a95300acf2f

 

 

 

 

* J. T. Walsh, l’interprète du capitaine Frank Bach, est décédé d’une crise cardiaque le 27 février 1998 à l’âge de 54 ans. Il participait à un programme spirituel de « remise en forme » dans le centre Optimum Health Institute de San Diego.

 

jtw-fix

 

 

 

 

* En France, la série fut pour la première fois diffusée le 17 octobre 1997 sur Série Club avant de rejoindre par la suite la célèbre trilogie du samedi sur M6.

 

 

* Depuis juillet 2013, Dark Skies est disponible en DVD. Une très bonne surprise étant donné que le programme a été très peu rediffusé ces dernières années. Néanmoins, les épisodes ne sont malheureusement pas présentés dans leur ordre chronologique ce qui nuit sévèrement à la cohérence de l’œuvre. Voici la liste des épisodes dans leur ordre original :

 

jpg Dark Skies - L impossible verite - L integrale de la se

 

 

 

 

 

1 – Le réveil

2 – Ultimatum

3 – Les ailes de minuit

4 – Autodestruction

5 – Nom de code : Dreamland

6 – Inhumain

7 – Futur antérieur

8 – Ennemis rapprochés

9 – Nous vaincrons

10 – La dernière vague

11 – L’ennemi de l’intérieur

12 – Omission

13 – Le lapin blanc

14 – Appel vers l’ailleurs

15 – Les tours de Watts

16 – A chacun sa guerre

17 – La proie des ténèbres

18 – Inconnus dans la nuit

19 – La voix du sang

 

 

 

 

NOTRE AVIS

 


Méconnue du grand public, la série "Dark Skies" constitue un des nombreux exemples de programmes éphémères qui auraient mérité de se prolonger sur plusieurs saisons. Bien écrite et interprétée (Eric Close, Megan Ward et J.T. Walsh sont excellents dans leurs rôles respectifs), la série se distingue habillement des « Envahisseurs » et de « The X-Files » en mettant en place sa propre mythologie et en proposant une relecture originale de l’Histoire des Etats-Unis dans les années 1960. A l’aube du cinquantième anniversaire de l’assassinat de J.F.K., l’ambiance du show se révèle redoutablement efficace.

 

 

L’une des forces de la série réside par ailleurs dans le format adopté par ses créateurs. Contrairement à beaucoup de ses séries contemporaines, Dark Skies est un véritable feuilleton, chaque épisode constituant une seule et même histoire. L’intrigue est ainsi prenante et l’on s’attache rapidement aux deux protagonistes. L’annulation du programme est cependant la preuve qu’une production de qualité ne garantit pas une longue vie.

 

 

Bref, vous l’aurez compris, nous avons été séduits par Dark Skies… Et si vous êtes également intéressé par les histoires d’invasion extraterrestre nous vous encourageons vivement à la redécouvrir. 

 

 

Interview en anglais du créateur de la série (2011) Bryce Zabel : http://www.bullz-eye.com/television/interviews/2011/bryce_zabel.htm

 

 

Interview en anglais de l'actrice Megan Ward (2011) : http://www.bullz-eye.com/television/interviews/2011/megan_ward.htm

 

 

 

Vidéo promotionnelle de la série sur NBC : 

 

 

 


 

 

 

 

 

Générique 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

20488612-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-xxyxx

Partager cet article

Repost 0
Published by Silver Screen - dans Série TV
commenter cet article

commentaires

moviegeek 28/08/2013 12:55

je ne connaissais que de nom cette série, étant plus fan de X Files, j'étais un peu fermé à l'époque, grâce à cet article ça m'a donné envie de la découvrir, merci !

Présentation

  • : SILVER SCREEN
  • SILVER SCREEN
  • : "Créé en 2010, "SILVER SCREEN CHANNEL" est dédié au cinéma et aux séries télévisées fantastiques et de science-Fiction. Vous y trouverez notamment des chroniques détaillées sur des oeuvres ayant marqué le genre ainsi que de nombreux articles biographiques (acteurs, réalisateurs). SILVER SCREEN CHANNEL se consacre enfin régulièrement à l'étude des adaptations de comics sur le grand et petit écran. Depuis 2015, SILVER SCREEN dispose d'une branche associative dédiée à la réalisation de films amateurs et de chroniques vidéos. Bonne lecture à vous!" - Sébastien Fosse
  • Contact

Radio Silver Screen

Recherche

Pages