Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2018 4 20 /09 /septembre /2018 19:54

C'est une créature bien trop forte pour rester en cage ! Même dans mon imagination!

David Bruce Banner

Le Dr David Banner se rend à Hawaï pour y rencontrer le docteur Caroline Fields, hypno -thérapeute susceptible de le libérer de sa malédiction. La jeune femme est malheureusement atteinte d’une maladie dégénérative l’obligeant à quitter son unité de recherche. Les deux scientifiques vont finir par unir leurs compétences pour se venir mutuellement en aide...

Réalisé par Kenneth Johnson, « Married » figure parmi les épisodes incontournables de « L’INCROYABLE HULK ». Après une première saison de bonne facture,  teintée d’intrigues policières ou de scénarios flirtant avec les films catastrophes, la série revient enfin à ses fondements. Le Docteur Banner est désormais sur le point de contrôler son hôte indésirable.  

À la grande surprise des téléspectateurs de l’époque, le téléfilm adopte une approche très psychologique. Dans ce contexte, David va être plongé dans son subconscient (représenté par un désert) afin de tenter de piéger la créature. Si ce genre de scènes est aujourd’hui courant dans les bandes dessinées dédiées au géant vert, il faut bien admettre que c’était une première à l’époque.

Une étape majeure est d’ores et déjà franchie pour David lorsque le Docteur Fields parvient à l'hypnotiser et à lui faire remémorer les événements de la première métamorphose. Le scientifique a ainsi enfin accès à des souvenirs précis de sa transformation. Il parvient par ailleurs enfin à visualiser la créature… Cette dernière n’était apparue que lors de très brefs flash-back dans l’épisode pilote.

« MARRIED » est donc une histoire très personnelle pour le Dr David Bruce Banner qui renoue avec l’amour. Malheureusement, l’épisode tourne rapidement au drame. Caroline FIELDS est est en effet atteinte de la maladie de Lou Gehrig dont les troubles s’accentuent de jour en jour.  Le couple va  malgré tout tenter de contrecarrer le destin en contrôlant les métamorphoses. Cela leur donnerait la possibilité d’utiliser les propriétés génératives de la créature pour soigner Caroline.

Cet épisode, réussi malgré quelques maladresses, démontre aux téléspectateurs toute l’intelligence de la série qui adopte une approche résolument humaine. Le téléfilm donne finalement l’orientation de cette seconde saison qui figurera parmi les meilleures de la série.

Anecdotes

1°/ Kenneth JOHNSON a réalisé cet épisode en 17 jours pour un budget d’environ 1,4 million de dollars. Le tournage a débuté le 23 juillet 1978. 

2°/Marriett Hartley a obtenu un Emmy Award pour sa prestation dramatique dans « MARRIED »… Une première pour une série fantastique.

3°/Toutes les séquences de métamorphoses avec Bill Bixby ont été tournées la même journée afin d’éviter à l’acteur d’être remaquillé plusieurs fois en « demi-Hulk ». Notons que la lueur verte, servant de transition entre les étapes de la métamorphoses dans la première saison, a été abandonnée pour laisser place à un fondu enchaîné standard digne des célèbres films de Loup Garou.

4°/Durant sa lutte contre le cancer, Bill Bixby expliquera à Johnson qu’il se remémorait la technique adoptée par Caroline pour vaincre son mal.

5°/Le téléfilm est sorti dans les salles françaises en 1980 sous le titre « HULK REVIENT » (HULK 2). Sur l’affiche d’exploitation, on pouvait lire «  VOUS ETES INVITES AU MARIAGE DU SIECLE ! Tremblements de terre, ouragans… Et le DR BANNER, qui, sous l’effet des rayons gamma, redevient la nuit de ses noces, l’INCROYABLE HULK".

6°/Dès 1983, Bill Bixby et Marriett Hartley renoueront leur duo pour la série "Goodnight Beantown". Les deux acteurs y incarnent un duo de présentateurs télé pour la station de BOSTON. 

7°/Après sa sortie au cinéma, il fallut attendre 2003 pour redécouvrir cet épisode - édité en DVD chez UNIVERSAL à l'occasion de la sortie du film d'Ang Lee. 

8°/La blu ray édité par Elephant Films et sorti en septembre 2018 présente pour la toute première fois le teaser de l’épisode (VF et VOST).

 

L'INCROYABLE HULK (EPISODE 11) : MARIES / MARRIED

Partager cet article

Repost0
26 août 2018 7 26 /08 /août /2018 00:34

"Le Docteur David Banner, médecin et homme de science,cherchant à canaliser les forces occultes que recèle tout être humain, voit un jour la chimie de son organisme modifiée par une émission trop forte de rayons gamma..."

Pour le plus grand bonheur des amateurs de séries cultes, l'Incroyable Hulk, l'adaptation télévisée du personnage MARVEL produite par Kenneth Johnson avec Bill Bixby et Lou Ferrigno est disponible en intégrale blu ray depuis le 4 septembre ! 

Le programme, diffusé dès 1977 sur CBS, se distinguait des autres adaptations de comics par sa tonalité sérieuse et dramatique. En France, HULK arriva tout d'abord en salles en juin 1979 puis à la télévision dès décembre 1980 sur TF1. Des rediffusions ont par la suite eu lieu sur M6, RTL9, 13e rue, AB1 ou encore NRJ12. 

Pour cette édition blu ray, l'éditeur Elephant Films n'a pas fait les choses à moitié : tous les épisodes ont été restaurés en Haute Définition à partir des éléments 35mm d'origine. Le résultat est à la hauteur des espérances. L'image est extrêmement détaillée et propre. Le fan inconditionnel y découvrira la série sous un nouveau jour. Le tout est accompagné d'un son DTS HD (VF et VOST) d'excellente qualité pour une série de la fin des années 1970. Même les épisodes doublés au Québec disposent désormais d'un son plus dynamique. Notons d'ailleurs que le doublage de l'épisode "747" figure enfin dans cette édition. Ce dernier n'avait jamais été programmé à la télévision française (seulement au Québec) lors des diffusions de la série entre les années 1980 et 2010. Autre bonne surprise au visionnage des épisodes : le teaser de MARRIED (épisode d'introduction de la saison 2) nous est pour la toute première fois proposé. 

Les menus des blu ray sont relativement sobres, présentant le même design que le coffret. On regrette l'absence du thème de la série en fond sonore. 

L'ensemble bénéficie de plus de 10h de bonus, alliant les documentaires américains et des exclusivités françaises produites par 8 Art Global. Alain Carrazé et son équipe nous livrent des anecdotes intéressantes et complémentaires aux documentaires américains. Les trois commentaires audios (Pilote, Married, Prometheus) enregistrés par Kenneth Johnson nous sont proposés avec un sous-titrage français. Nous y apprenons de nombreux éléments liés au tournage, aux scripts et à l'acteur Bill Bixby. Le réalisateur revient notamment sur les tragédies que l'acteur a surmonté durant la production et son évolution personnelle. 

Petite curiosité, ce beau coffret présente en bonus la version cinématographique du pilote sortie en salle le 13 juin 1979 (exclusivement en VF)! Le téléfilm original est ici remonté avec l'épisode de "747" et une scène de "Terreur à Times Square". L'objectif à l'époque était bien entendu de présenter le personnage de HULK au public français, la télévision nationale diffusant rarement des pilotes d'1h30. Le résultat est intéressant... Beaucoup de scènes du pilote, orientée autour de la relation David / Elaina sont coupées pour respecter un délai raisonnable avec l'ajout de "747" au téléfilm. La transition entre le pilote et l'épisode est ingénieuse. Pour l'anecdote, ce n'est pas le doubleur Daniel Gall qui prêtait sa voix à Bill Bixby mais Dominique Paturel (JR dans "Dallas" ou David Vincent dans "les Envahisseurs"). L'interprétation de cet excellent comédien nous semble néanmoins un peu trop axée sur la colère du Dr Banner. La sensibilité du personnage, parfaitement interprétée par Daniel Gall, manque ici beaucoup. 

Deux coffrets sont proposés par l'éditeur, à la vente sur la FNAC et Priceminister, avec chacun un visuel différent. L'édition FNAC propose en supplément un livre de 148 pages comprenant des anecdotes, des biographies des acteurs et un guide complet des épisodes. Au final, seul manque à l'appel les trois téléfilms réunions produits par Bill Bixby pour NBC. Bref, un coffret de très grande qualité, traitant avec le plus grand respect cette production de Kenneth Johnson pour son 40e anniversaire. Du jamais vu en France sur cette série. HAUTEMENT RECOMMANDE POUR LES FANS! 

 

UNE EDITION MONSTRUEUSE : 10h de bonus! 

  • L'ADN de la créature et l'évolution de la créature par Alain Carrazé 
  • Hulk dans les comics par Jean-François Buffe
  • L'Incroyable HULK : Comis VS TV par Xavier Fournier 
  • Les super-série des années 70 et 80 et la carrière de Kenneth Johnson par Romain Nigita
  • Commentaires audio de Kenneth Johnson 
  • Présentation de Lou Ferrigno 
  • Le film en version cinéma du pilote exploité en salles en 1979

 

LA SERIE TELEVISEE L'INCROYABLE HULK EN COFFRET BLU RAY

Partager cet article

Repost0
28 juillet 2018 6 28 /07 /juillet /2018 15:37

Silver Screen expérimente un tout nouveau format : le commentaire audio. Fabien, Maxime et Sébastien reviennent sur l'épisode "Procès" de la série animée "BATMAN" de 1992. Cette série culte bénéficiera d'une sortie blu ray dès septembre 2018.


Poison Ivy passe en jugement, et retourne à l'asile d'Arkham. Mais Janet Van Dorme la nouvelle procureur de Gotham City, veut mettre Batman en prison. Mais elle se fait capturer, et Batman aussi qui a été attiré dans un piège par Poison Ivy et Harley Quinn. Les ennemis de Batman organisent un procès à l'asile d'Arkham,et Janet le procureur sera son avocate.

 

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2018 5 27 /07 /juillet /2018 19:13

C'est l'homme qui voulait tout changer sur les docks! Vous n'êtes même pas capable de tenir un revolver!

Dr David Banner

 

Date de diffusion : 31 mai 1978

Dans la ville de Gavelston au Texas, le Dr Banner travaille comme barman pour le compte de Josie (Sheila Larken), une jeune femme dont le mari est mort dans d’étranges circonstances. David se retrouve avec sa patronne au cœur d’un conflit entre dockers pour le contrôle de leur syndicat.

Réalisé par Reza Badiyi, « Embarquement clandestin » clôture cette courte première saison de manière très satisfaisante. L’épisode a notamment pour qualité de s’ouvrir de façon inhabituelle : Hulk apparaissant dès le début de l’épisode ! Jack McGee est par ailleurs rapidement à sa traque ce qui nous rattache aux premiers pilotes.

Côté casting, l’actrice Sheila Larken, bien connue des amateurs de « The X-Files » (où elle incarnait la mère de Scully) incarne une jeune femme à la fois dynamique et attachante. Sa relation avec David Banner donne l’occasion d’entendre le« Love Theme » composé par Joe Harnell pour le pilote. L’humour est également présent à travers le duo Vic (William Benedict) / Sarah (Helen Page Camp). La rencontre entre cette dernière et le géant vert offre une scène particulièrement amusante.

Enfin, « Embarquement clandestin » comporte de bonnes scènes d’action. La mise en scène de Reza Badiyi dévoile la toute-puissance de Hulk lorsque ce dernier se déchaîne dans un bar puis sur les docks.

Anecdotes

1°/ Manny Perry double ici Lou Ferrigno dans plusieurs scènes d’action

2°/ L’actrice Sheila Larken aura l’occasion de rejouer aux côtés de Bill Bixby dans l’épisode « Les bons voisins» (saison 3)

3°/ Des extraits de la séquence du saloon figurent dans l’épisode de la seconde saison « L’Homme Mystère »

Partager cet article

Repost0
26 juillet 2018 4 26 /07 /juillet /2018 09:01

Il faut essayer les gamma inversés... Ou une radiation qui puisse contrecarrer la transmutation.

Dr Elaina Marks

Date de diffusion américaine : 19 mai 1978

Dans un centre de recherche, David Banner se fait passer pour le Docteur Patterson, un inspecteur des installations afin d’accéder à un équipement sophistiqué pouvant inverser les rayons gamma. Mais un violent tremblement de terre contrecarre ses plans.

Un épisode réalisé par Harvey Laidman, de qualité moyenne, où David Banner usurpe l’identité d’un scientifique. Le journaliste Jack McGee est cependant toujours sur sa trace. À noter que depuis le second pilote « A death in the family », c’est la première fois que le personnage incarné par Bill Bixby se livre à une expérience scientifique impliquant des radiations. Le thème musical illustrant l’expérience dans l’épisode pilote ("Gamma Ray Treatment") est d’ailleurs réemployé.

L’ambiance de l’épisode et les tensions entre les personnages rappellent les films catastrophe de cette époque ("L'Aventure du Poséidon", "La tour infernale"). Banner trouve ici l’opportunité d’utiliser ses habilités de médecin un peu à la manière d’un Dr Kimble. En transformant le physicien nucléaire des comics en médecin, Kenneth Johnson suscite la sympathie des téléspectateurs pour le personnage. C'est très bien illustré ici.  

La métamorphose de Hulk en Banner est mise en scène de manière originale. Au lieu de ce focaliser sur le visage du monstre, le metteur en scène nous dévoile la main de Hulk. Cette dernière devient phosphorescente, en raison des radiations, avant de reprendre forme humaine.  

 

Anecdotes

1/ La défunte Dr Elaina Marks apparaît une nouvelle fois dans un flash-back

2/ L’épisode comporte de nombreux stocks shoot du film catastrophe « Tremblement de terre » (1974)

3/ L’actrice Sherry Jackson, l’interprète du Dr Diane Joseph est bien connu des téléspectateurs de l’époque. Cette dernière a été aperçue dans « Star Trek », « La Quatrième Dimension », « Perdu dans l’espace » et « Batman ».

 

4/ Le réalisateur Harvey Laidman mettra en scène de nombreuses séries télévisées d'Universal dont K2000 et Code Quantum. 

 

Partager cet article

Repost0
2 mai 2018 3 02 /05 /mai /2018 15:44

Silver Screen revient sur l'édition blu ray sortie fin 2016 en Allemagne. De belles glissades en perspectives! 

 

 

Partager cet article

Repost0
30 avril 2018 1 30 /04 /avril /2018 20:55

 

Date de diffusion : 12 mai 1978

David Banner se rend au département génétique de l’hôpital Blanchard en Californie. Le Dr Rhodes (Andrew Robinson) doit réaliser une intervention expérimentale sur son ADN afin de réduire ses troubles d’agressivité. Malheureusement, David va rapidement se rendre compte que ce dernier est impliqué dans une affaire d’enlèvement de nouveaux nés pour une organisation dénommée Matrix.

Dans cet épisode, David Banner tente une nouvelle fois de se débarrasser de son hôte indésirable. Un lien direct est d’ailleurs établi avec l’épisode pilote lorsque Rhodes évoque la responsabilité de l’adénine thymine dans les troubles de notre héros. Le téléspectateur le plus averti remarquera que l’équipement du laboratoire du docteur est d’ailleurs le même que celui qu’employait Elaina Marks à l’institut Culver.

Le Docteur Rhodes tentera malheureusement de tuer le Dr Banner en lui injectant une overdose de morphine concentrée. Ainsi pour la première fois de la série, le monstre semble affaibli, chose très rare dans les comics de Hulk. L’injection de drogue a pour résultat de le désorienter totalement. Il ne reprendra finalement ses esprits que grâce à une seconde métamorphose.

Bill Bixby et Lou Ferrigno s’avèrent au final très convaincant dans cette longue phase où ils sont complètement désorientés. Un épisode distrayant.

Anecdotes

  • 1°/ David Banner évoque son enfance avec sa sœur. Cette dernière apparaîtra sous les traits de Diana Muldaur dans l’épisode « Le retour ».
  • 2°/ Dans la version française, le regretté Yves-Marie Maurin prête sa voix au Dr Stan Rhodes. Le comédien était notamment le doubleur officiel de David Hasselhoff.
  •  
  • 3°/ Manny Perry double Lou Ferrigno lorsque la créature désorientée se jette dans le vide, hors d’un ascenseur.

 

 

Partager cet article

Repost0
17 mars 2018 6 17 /03 /mars /2018 12:36

Je n'ai pas de pièce de 25 cents!!!

David Bruce Banner

Date de diffusion : 28 avril 1978

Le Dr Banner se retrouve mêlé malgré lui au plan d'une jeune femme (Jennifer Darling) qui souhaite récupérer le camion de son père à des pirates de la route. Il va rapidement s’apercevoir que le véhicule est chargé d’une importante cargaison de puces électroniques…

L’épisode « Le camion fou » est construit comme une grande course poursuite entre une voiture et un camion (Peterbilt 281) sur les routes du désert de Californie… Cela rappelle quelque peu le film réalisé par Steven Spielberg sept années plus tôt : « Duel » !  En effet, Le « Camion fou » emprunte de nombreux plans à l’œuvre du célèbre maître du cinéma. Grâce à un habile montage, le téléspectateur a ainsi l’impression que la voiture de David Banner est poursuivi par le camion rouillé du film de Spielberg et que c’est Hulk en personne qui lui fait quitter la route. Cette pratique n’est pas un cas unique de la télévision américaine, les studios, ici Universal, ont souvent utilisé des plans issus de leur catalogue de films pour enrichir l’aspect visuel de leurs séries télévisées.

Malheureusement, cet épisode écrit par Kenneth Johnson détourne un peu trop la sensibilité de « l’Incroyable Hulk » vers la comédie. Dans une scène bien connue, David Banner se métamorphose dans une cabine téléphonique parce qu’il lui manque de la monnaie pour poursuivre son appel : « Je n’ai pas de pièces de 25 cents! » s’exclame le Dr David Banner. Si l’ensemble se laisse agréablement regarder, on doit admettre qu’on est très loin de la qualité des épisodes précédents.

Anecdotes

1°/ Il s’agit du premier épisode écrit par Kenneth Johnson depuis « Dernier Round »

2°/ Jennifer Darling, l’interprète de Joanie dans l’épisode interprétait la secrétaire d’Oscar Goldman dans « L’Homme qui valait trois millards » et « Super Jaimie ».

3°/ Le fils du scénariste de Duel, Richard Matheson, a participé à l’écriture de plusieurs scénarios de l’Incroyable Hulk

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
10 mars 2018 6 10 /03 /mars /2018 00:53

Donnez la cassette à Jack...

Ed Campion

 

Date de diffusion : 7 avril 1978

À Las Vegas, le journaliste Edouard Campion (Dean Santoro) enquête sur les activités illégales de Tom Edler (John Crawford), le gérant d’un casino. David Banner se retrouve malgré lui impliqué dans une sombre affaire après avoir apporté assistance au reporter victime d’une tentative de meurtre.

Après New York, Hulk se retrouve dans un nouvel environnement à sa hauteur : la ville de Las Vegas. La production n’a cependant cette fois-ci pas fait le déplacement. Le monteur William Martin utilise astucieusement des stocks shoots pour donner l’illusion aux téléspectateurs d’une action au Nevada.

L'épisode, réalisé efficacement par Larry Stewart ("Meurtre au féminin"), a la particularité de ne comporter que des transformations filmées hors champ. L'absence de séquences de maquillage est compensée par des séquences fortes en émotion où la métamorphose est redoutablement suggérée. 

Si « LAS VEGAS » figure parmi les épisodes incontournables du show, c’est probablement parce que Jack McGee s’y retrouve à nouveau nez à nez avec Hulk.

Dans une première scène, très réussie de l'épisode, le Dr Banner, très gêné,  se retrouve dans l'obligation de téléphoner à Mc Gee présent dans le même Hôtel pour transmettre un message du journaliste.  Edouard Campion, grièvement blessé. 

Le point culminant de l’épisode est atteint lorsque les deux hommes se retrouvent piégés sur terrain de construction dans un trou. McGee, heureusement inconscient, ne se souviendra pas de Banner, même s'il faillit assister à la retransformation. La créature commence à reprendre l'identité du scientifique sous les yeux du journaliste du National Register : « Il se passe quelque chose… Il se transforme » déclare McGee à la femme de Campion... Juste avant que Tom Edler ne tire sur la créature. Blessé à l'épaule, Hulk déchaîné mettra fin aux agissements de Edler avant de prendre la fuite sous les yeux de Mc Gee. 

« Las Vegas » donne finalement l’opportunité de mieux connaître Jack McGee, voire même de le présenter sur un jour sympathique. Il faudra par la suite attendre la deuxième saison ("L'Homme mystère", "Confession") pour en savoir davantage sur lui.

Anecdotes

 

1°/ Dean Santoro (Ed Campion) a joué dans le pilote de « L’Homme de l’Atlantide »

2°/ Julie Gregg (Wanda) interprétait le rôle de l’épouse de Sonny Corleone dans le long métrage «Le Parrain» (1972)

3°/ Don Marshall reviendra dans plusieurs épisodes de la série.

Partager cet article

Repost0
24 février 2018 6 24 /02 /février /2018 21:02
L'Incroyable Hulk (épisode 5) : 747 (747)

Date de diffusion : 7 avril 1978

David Banner s’envole à destination de Chicago dans l’espoir de rencontrer le Dr Charles, un neurologiste susceptible de le guérir de ses métamorphoses. À bord de l’appareil transportant des pièces archéologiques d’une valeur inestimable, il doit à la fois contrecarrer des voleurs et faire atterrir l’appareil sans encombre, lequel est privé d’équipage. Une situation pour le moins stressante.

Réalisé à partir de stockshoots du film catastrophe du studio Universal « 747 en péril » (1974), cet épisode est l’un des plus abouti de cette première saison. Avant même de le regarder, le téléspectateur est en droit de se demander comment la créature va bien pouvoir évoluer dans cet avion sans le mettre totalement en pièces et menacer la vie de l’équipage.

On retrouve ici tous les bons ingrédients d’un film catastrophe : des passagers attachants, une ambiance stressante et des tensions entre les personnages. Le point fort de cet épisode réside dans l’interprétation de Bill Bixby. Le Dr David Bruce Banner, aidé par la tour de contrôle, est dans l’obligation de piloter l’appareil. Une situation très angoissante qui va l’amener à se métamorphoser. David lutte alors de toute ses forces pour garder le contrôle … Ce qui nous donne le droit à la plus longue métamorphose de toute la série.

 

Enfin, pour les téléspectateurs américains, «747 » est l’occasion de renouer avec le duo Bill Bixby – Brandon Crutz, partenaires de la série « The Courtship of Eddie’s father », restée inédite en France.

Anecdotes

1°/ 747 fut exploité au cinéma en 1979 en France. L’épisode était monté à la suite du pilote.

2°/ Le plateau de 747 aux studios Universal est toujours très utilisé de nos jours. Il figure notamment dans Jurassic Park III et dans de nombreuses productions télévisées.

3°/ Hulk se retrouvera à nouveau à bord d’un avion dans l’épisode « Le retour » et le téléfilm « La mort de l’incroyable Hulk ».

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : SILVER SCREEN
  • : "Créé en 2010, "SILVER SCREEN CHANNEL" est dédié au cinéma et aux séries télévisées fantastiques et de science-Fiction. Vous y trouverez notamment des chroniques détaillées sur des oeuvres ayant marqué le genre ainsi que de nombreux articles biographiques (acteurs, réalisateurs). SILVER SCREEN CHANNEL se consacre enfin régulièrement à l'étude des adaptations de comics sur le grand et petit écran. Depuis 2015, SILVER SCREEN dispose d'une branche associative dédiée à la réalisation de films amateurs et de chroniques vidéos. Bonne lecture à vous!" - Sébastien Fosse
  • Contact

Radio Silver Screen

Recherche

Pages